Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Messages : 1
Voir le profil de l'utilisateur

Mémoire d'un ancien, de El'roos

le Mar 20 Fév - 1:04

A toi, Azuria

Enregistrement an 1 après Argus

Ma fille, ce premier message est dédié à toi, Azuria.
Durant des millénaires d'une vie paisible dans nos contrées, jamais je n'eus plus de merveille à découvrir une vie naissante, la vie d'un être aimée. Moi et ta mère a lié nos destins dans un amour véritable qui fut récompensé par ta venue au monde, une nouvelle étincelle d'espoir et pureté dans la création. Cet instant où on te déposa dans mes mains restera à jamais graver dans ma mémoire, ma fille, toi qui serais alors si fragile. Ma mémoire garde en souvenir ses yeux aux douces lueurs qui s'ouvrirent paisiblement pour m'observer, sans que je n'y voie d'autre que l'innocence et la beauté.
C'est avec bonheur, fierté mais également une grande tristesse que je me remémore tes premiers mouvements guidés par ton désir d'attraper les pâtisseries que ta mère préparait pour toi. Ces instants où tirant mon nez des ouvrages de notre peuple, je veillais à ce que tu ne fasses aucune bêtise et c'est avec sourire que je me souviens de celle-ci. Tu étais l'apogée de mon bonheur, tu étais le trésor d'une vie entière.
J'aurais tant aimé que cette vie continue en nos temps de paix et de prospérités mais nous, tes aînés, avons condamné cette possibilité. Je prie pour que les souvenirs de ce jour funeste te soient à jamais oubliés, ma fille mais n'oublie jamais que tu es innocente de nos actes. Et que la Lumière ne nous abandonna jamais, pas même à cet instant. Aujourd'hui, nous nous quittons mon enfant et je te confie à ta mère, ma bien-aimée, ainsi qu'aux Naaru, nos protecteurs.

Sache que je veillerais à jamais sur toi, ma fille. Nos erreurs doivent être réparées, et ton père suivra les élus vers une guerre éternelle contre ceux qui ont condamné notre foyer ancestral. Observe les étoiles lorsque tu te sentiras triste, inquiète ou seule, mon enfant car c'est là-haut que je me trouverais, en ne cessant un seul instant de penser à toi. Mon choix est enfin fait, grâce aux conseils de notre Prophète et de nos sages mais cet instant où je tiendrais dans mes bras une ultime fois, mon coeur pleurera mille larmes. Pour toi, ma fille, j'aurais voulu rester auprès des nôtres mais c'est également pour toi, pour ta vie et pour ton avenir, que j'accepte cet ultime sacrifice.
Puissent les Naaru et la Lumière me faire revenir auprès de toi. Mais n'oublie jamais, mon enfant, dans la Lumière, nous ne faisons qu'un.

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum